Guide des meilleures pratiques en matière d’isolation phonique des murs intérieurs

Cet article, le troisième de notre série sur l’phonique en plongée profonde, porte sur l’optimisation de la qualité de l’environnement intérieur de votre prochain projet par l’isolation phonique ou l’insonorisation. Nous expliquons la différence entre le blocage et l’absorption et abordons la fonction que le blocage joue dans la protection de la parole à l’intérieur.

Vous en apprendrez davantage sur la classe de transmission du son et sur la façon dont elle est calculée et utilisée dans la conception phonique des salles et la planification de l’phonique des bâtiments. Nous traiterons également de la façon dont l’insonorisation est appliquée dans différents types de bâtiments pour répondre à des objectifs phoniques spécifiques.

Plus important encore, nous incluons des directives précises sur la façon d’utiliser différents assemblages et matériaux de construction main dans la main pour gérer le bruit à l’intérieur et, en fin de compte, contribuer à une expérience saine et productive pour les occupants du bâtiment.

Qu’est-ce que l’isolation phonique ?

L’isolation phonique est l’un des aspects de l’insonorisation de votre espace ; il s’agit généralement d’un élément d’un ensemble de plancher ou de mur conçu pour assurer le confort phonique des occupants. La gestion de l’phonique d’un environnement bâti, par sa définition la plus simple, se fait soit en bloquant, soit en absorbant le son (un exemple étant un mur antibruit avec isolation phonique à l’intérieur).

La plupart des plans de conception de maisons et de bâtiments phoniques comprennent une combinaison des deux pour réduire la transmission du son direct non désiré de la source. Lorsqu’il s’agit de bloquer le son à l’intérieur (on parlera aussi d' »isolation phonique »), les matériaux choisis pour soutenir les objectifs phoniques ont autant d’importance que la conception de l’espace lui-même.

Qu’est-ce que l’isolation phonique ?

Bien que le terme  » blocage  » soit le plus couramment utilisé, l’isolation phonique est la capacité de bloquer la transmission du son d’une pièce ou d’une zone à une autre (entre la source et le récepteur). Cela peut également être nécessaire dans les cas où la pièce est à l’étage ou juste à côté.

Le blocage (isolation phonique) se produit lorsque le son rebondit sur des matériaux durs et réfléchissants dans un espace, que ce soit sur le plafond, les murs ou les cloisons, les fenêtres ou le plancher.

L’absorption, inversement, est ce qui se produit lorsqu’un matériau a la capacité d’absorber et d’amortir le son. Les matériaux plus tendres, tels que les tapis, les panneaux de tissu ou les dalles de plafond perforées, sont le plus souvent utilisés à cette fin.

L’approche de conception à envisager pour l’isolation phonique consiste à séparer (ou découpler) les matériaux d’assemblage pour arrêter le transfert de l’énergie sonore. Cette technique d’insonorisation est souvent utilisée dans les murs ou les planchers « flottants », mais il n’est pas nécessaire de construire une dalle ou un mur en béton massif.

Il existe plusieurs types d’isolation phonique, y compris l’isolation d’une pièce à l’autre, les bruits unidirectionnels, les bruits aériens verticaux et les bruits d’impact.

Pourquoi devriez-vous envisager l’isolation phonique ?

L’isolation phonique peut être appliquée à presque n’importe quel endroit pour empêcher le bruit de se propager à travers les murs et les planchers – servant en quelque sorte de barrière phonique. Comme le confort phonique dans les bâtiments devient une plus grande priorité pour les projets de rénovation, de modernisation ou de construction neuve, l’isolation phonique des murs, des planchers et des plafonds devient de plus en plus importante pour minimiser les niveaux de bruit pour les occupants.

Selon l’Institut national des sciences du bâtiment, le fait d’offrir un environnement confortable aux employés contribue grandement à leur rendement optimal et à la réduction de l’absentéisme. Ils constatent également que les facteurs contribuant à la productivité des travailleurs, tels que la conception phonique des salles, sont encore souvent négligés.

Cela dit, la demande de confort phonique ne cesse de croître, sous l’impulsion des occupants et des professionnels du bâtiment qui reconnaissent l’importance qu’il joue dans notre vie quotidienne – à la maison, au travail et dans les environnements sensibles comme les écoles et les hôpitaux. L’autre considération est le respect croissant des codes du bâtiment et des directives volontaires en matière d’phonique que nous examinons dans notre article intitulé  » Définition des exigences et réglementations phoniques pour la lutte contre le bruit dans les bâtiments « .

Dans les applications résidentielles, il est essentiel d’assurer la conception phonique adéquate de la pièce, y compris les murs insonorisants, surtout si vous cherchez à étouffer le son à travers un mur commun. La planification de l’phonique est également un élément important si vous cherchez à convertir votre sous-sol en salle de cinéma maison ou en salle de musique où un mur du son pourrait être nécessaire pour l’étage supérieur. La conception d’une pièce phonique peut également aider à minimiser les distractions dans un bureau à domicile ou à réduire les bruits d’impact des voisins bruyants.

Dans le cas d’une construction commerciale, vous voudrez peut-être tenir compte de la valeur de l’isolation phonique dans plusieurs domaines, notamment :

Immeubles de bureaux : Les personnes travaillant dans des bureaux – qu’il s’agisse d’environnements ouverts avec des cabines, des salles privées ou de grands espaces de réunion – rencontreront probablement le son de l’équipement mécanique dans les espaces adjacents, des photocopieuses et des imprimantes, des téléphones et des voix d’autres personnes au travail. La création d’une intimité de bureau et la réduction du bruit dans les bureaux à aire ouverte permettront d’avoir une main-d’œuvre plus heureuse, en meilleure santé et plus productive,

Établissements de soins de santé : Le bruit dans de nombreux établissements de soins de santé est un phénomène qui se produit 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 ; il peut provenir d’équipements bruyants utilisés dans les soins aux patients, de conversations entre patients et équipes de soins, de visiteurs, de l’acoustique de l’hôpital et de la protection de la confidentialité du patient dans un environnement médical occupé, ce qui constitue un élément important de votre processus de conception.

Écoles et établissements d’enseignement : Les élèves et les enseignants feront l’expérience du bruit sous forme de circulation piétonnière dans le couloir, de conversations, d’autres salles de classe, d’équipement mécanique et de conversations à l’intérieur de la classe. L’acoustique scolaire est un élément important de la création d’un environnement d’apprentissage positif et productif.

Il existe plusieurs façons d’atteindre les objectifs d’isolation acoustique d’un espace. Les assemblages de construction utilisés et les matériaux de construction qui sont spécifiés et sélectionnés ne sont que deux exemples. L’insonorisation ou l’isolation acoustique est un élément clé de tout plan acoustique et il existe de nombreuses options de produits pour vous aider à atteindre la cote STC souhaitée pour votre espace, y compris l’isolation en laine de roche.

Posts created 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut